Conseils, Trucs et Astuces pour progresser

Article publié par
Vincent Bonnin
Blog Tennis Concept
8 article publiés

Réussir en match de tennis, les frappes maîtrisées à l'entraînement.

Publié le sam. 13 juillet 2013 par Vincent Bonnin dans la catégorie Compétition

Cette  situation se retrouve malheureusement fréquemment à tous les niveaux : Le joueur réussi des coups à l’entraînement et ne parvient pas à les transformer en points gagnants  lors des matchs officiels auxquels il prend part. Mais comme pour toute problématique, il existe une solution. Voici celle que je vous propose, elle comporte  en quatre phases.

Arnaud Magnin TC Lagord

 

Phase 1 : Relativiser ses échecs en match

L’environnement d’une compétition et  les différents enjeux qu’elle contient entrainent  des comportements et des attitudes  chez les joueurs de tennis  diamétralement opposés à ceux de la pratique purement loisir de ce sport.

En compétition,  le joueurs se pose plus de question, mesure la conséquence de chacun de ses gestes, se retrouve confronté au regard d’autrui (proches, coéquipiers, arbitre, adversaire, public) et le résultat du match se retrouve consigné dans les tablettes de la fédération afin de participer à l’élaboration du classement.

Toute cette prise de tête, altère la coordination gestuelle et fait que l’on ne reproduit pas exactement les mêmes prestations  à l’entraînement et en match. Il est donc inutile de se dévaloriser parce que l’on n’est pas parvenu à reproduire en match officiel ce que l’on a l’habitude de réussir à l’entraînement. Il est juste nécessaire de prendre patience  et de poursuivre le cheminement de la méthode.

 

Phase 2 : Moins (réfléchir) c’est Plus (d’efficacité)

La première cause de vos fautes technique en match ne provient pas de l’ignorance du savoir-faire du  coup (que vous réalisez sans problèmes hors match), mais du fait que vous cherchez alors à corriger quelque chose que vous savez déjà faire.

Apprenez alors à vous faire confiance. C’est facile à écrire comme ça mais cela demande une certaine pratique.

Plutôt que de chercher à comprendre ce qui ne va pas dans votre coup concentrez-vous plutôt sur votre relâchement entre les coups (respiration) et sur les cibles que vous cherchez à atteindre.

Après chaque coup raté, reproduisez simplement  à blanc le coup souhaité en visualisant la trajectoire idéale (et c’est tout).

Cela devrait alléger votre cerveau en surchauffe.

 

Phase 3 : Appuyez-vous sur les schémas déjà réussi en match

Lors des moments importants des matchs que vous disputez, il est important que vous vous appuyiez strictement sur les enchaînements que vous avez déjà réussis en match. Lors de ces moments-là, on réussit mieux ce que l’on a déjà réussi dans un même contexte de compétition.

En plus cela doit vous encourager à vous poser moins de question lors de la réalisation de vos fameux schémas gagnant.

Si vous avez peu de matchs au compteur et/ou peu de victoire. Il est important que vous analysiez après chacun de vos matchs (perdu ou gagnés) de quelle manière vous avez gagné vos points. Il en a forcément quel que soit le score et votre niveau.

 

Phase 4 : Identifiez les bons moments pour sortir vos innovations

Hors les points importants ou vous reproduisez votre ADN technico-tactique, il est important que vous tentiez les fameux coups que vous réussissez à l’entraînement et que vous ne parvenez pas à reproduire en match.

La plupart du temps, ils sont tentés aux mauvais moments, lors des points importants au moment où le stress et à son paroxysme.

Cherchez plutôt à tenter ces nouveaux coups  aux moments opportuns. C’est-à-dire quand vous menez largement au score ou quand vous-vous trouvez dos au mur. C’est durant ces moments que vous allez pouvoir vous relâcher.

Quand vous menez largement et que vous risquez de trop vous relâcher, chercher  à élargir votre palette de compétiteur sera une excellente occasion de maintenir votre vigilance.

Quand vous êtes largement dominé et que votre jeu naturel ne vous permet pas de vous imposer, vous avez alors tout intérêt à tenter des choses inhabituelles pour vous en match officiel (mais que vous réussissez à l’entrainement).

Vincent Bonnin

 

 

Cliquez sur le lien suivant de Blog Tennis Concept et retrouvez plus d’explication sur les moyens de reproduire en compétition ce que vous réussissez à l'entrainement.

Article vu 3822 fois

Commentaires :

Vous voulez réagir par rapport à cet article, n'hésitez pas à laisser un commentaire :

Retour à la liste des articles