Vous cherchez un partenaire de tennis de votre niveau près de chez vous ? Vous êtes au bon endroit

Conseils, Trucs et Astuces pour progresser

Article publié par
Cyril Desmargez
Tennis Tribune
9 article publiés

Test Babolat pure drive 2012

Publié le jeu. 29 août 2013 par Cyril Desmargez dans la catégorie Matériel

 

 

Bon, au premier abord la question qui pourrait se poser c’est : qui n’a pas testé la Babolat Pure Drive ? Grand classique parmi les classiques et best seller de la marque, ce cadre a, au fil des années, évolué sans pour autant remettre en question ses excellents fondamentaux de raquette pour tous.

Car du compétiteur au joueur de loisir, ses qualités font l’unanimité. Les évolutions apportées ont souvent bonifié la Pure Drive  sans pour autant la dénaturer. Et ça, ce ne sont pas toutes les marques qui peuvent en dire autant…

La version 2012 de déroge pas à cette règle. Dès les premières frappes les aficionados ne se  sentiront pas dépaysés. La balle fuse du tamis sans avoir à trop forcer, l’ensemble est stable, compacte, rigide (un poil moins que les autres version pourtant), et on retrouve le toucher Babolat qui est horripilant pour certains mais inimitable pour d’autres.

Lifter s’avère toujours aussi indispensable pour permettre à la balle de rester dans le court.  

On peut jouer à un bon rythme, long, sans se sentir en surrégime, et le meilleur c’est que la raquette permet d’appuyer assez facilement sur l’accélérateur…  à condition toujours de bien recouvrir ses balles, parce que sinon, attention aux bâches !

Le cadre ne bronche pas sur les balles lourdes que vous envoie l’adversaire dans l’échange ou au service.

Le service justement parlons en. Avec la Pure drive, votre mise en jeu s’apparente à une mise à mort pour le joueur en face de vous. La balle fuse sur les frappes à plats et relâchées. La tâche est plus ardue lorsque l’on doit travailler un service slicé …

Le filet n’est pas la spécialité de la Pure Drive, car, en plus de ne pas être très maniable, ce n’est pas ce que l’on appeler une raquette de toucher, du coup trouver des angles après une belle montée peut s’avérer difficile. Même chose avec les amorties, qui, pour ma part restent approximatives avec ce modèle.

Le choix du cordage est donc  très important car il  va vous permettre de gagner en contrôle, en sensations.

Le cadre est également très rigide et cette spécificité est à prendre en compte pour les joueurs souffrant régulièrement de tennis elbow.

Bref, facile d’accès au premier abord , le classique de Babolat demande toutefois un petit temps d’adaptation avant de pouvoir en exploiter toutes les possibilités.

 

Parce qu’une raquette puissante demande toujours à être domptée…

Article vu 2958 fois

Commentaires :

  1. posté le lun. 18 juin 2018
    Karis Matik Pourquoi ne pas commenter la nouvelle Pure Drive de 2018?....Pourquoi ce commentaire datant de 2012?....Tennis Contact devrait proposer des commentaires récents et d'actualité...
    Le matériel d'il y a 6 ans est dépassé!
Vous voulez réagir par rapport à cet article, n'hésitez pas à laisser un commentaire :

Retour à la liste des articles